• United-Kingdom
 

HENRI MICHEL ANTOINE CHAPU (1833-1891)

Lot 3
2 800 - 3 000 €

HENRI MICHEL ANTOINE CHAPU (1833-1891)

La Jeunesse.
Haut-relief, épreuve en bronze à patine médaille.
Fonte de BARBEDIENNE, réduction mécanique de COLAS.
Signé sur la terrasse.
H. 95,5 cm, L. 28 cm, P. 26 cm.

Au salon de 1875, Chapu, qui fut élève de Duret et Pradier à l'École des Beaux Arts, présente un marbre intitulé La Jeunesse pour lequel il reçu une médaille d'or.
Il s'agit de la partie allégorique d'un monument à la mémoire du peintre Henri Regnault et aux onze élèves de l'École, morts pour la Patrie.
Dans le monument définitif aujourd'hui conservé à l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts, la jeune femme, symbolisant la jeunesse, sculptée en haut-relief par Chapu tend une palme vers le buste en bronze de Regnault sculpté par Degeorge. Éditée en trois dimensions par la maison Barbedienne, la Jeunesse remporta un immense succès.

Le musée d'Orsay conserve une esquisse en plâtre patiné (inv.RF1785).
Les musées de Melun et Bayonne en conservent des dessins préparatoires. Le musée d'Angers en conservait une grande version en plâtre qui fut exposée à l'Exposition Universelle de 1900 mais qui est aujourd'hui détruite.

De de nos jours, parmi les versions connues, citons notamment celle qui figura dans la vente Christies, à New York, le 31 mai 2000, lot 41, ainsi qu'une seconde, de grande dimension, vendue chez Sothebys, à Londres, le 19 juillet 2007, lot 138.

Bibliographie
PINGEOT Anne, LE NORMAND-ROMAIN Antoinette, MARGERIE Laure de, Musée d'Orsay, catalogue sommaire raisonné des sculptures, Paris, 1986.

Provenance. Collection particulière, Paris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue